Omicron : huit cas
Omicron : huit cas "possibles" détectés en France, Une mise à jour du vaccin ?

Dans un communiqué publié dimanche soir, la direction générale de la Santé évoque « huit cas possibles de contamination » au variant Omicron. Le séquençage est en cours pour confirmer qu’il s’agit bien de ce variant.

Ces personnes ont toutes voyagé en Afrique australe durant les deux dernières semaines. Le ministère précise dans son communiqué qu’en attendant les résultats, ces personnes ont été placées à l’isolement et les cas contacts prévenus.

Détecté à l’origine en Afrique australe, ce nouveau variant du Covid-19, plus contagieux et plus virulent, représente un risque “élevé à très élevé” pour l’Europe, selon l’agence de santé de l’Union européenne. Et s’il n’est pour l’instant pas possible de dire à quelle vitesse il circule, les cas de contaminations se sont multipliés samedi dans plusieurs pays européens, forçant certains États à prendre des mesures.

Une mise à jour du vaccin ?

Les scientifiques ne savent pas encore si les produits de Pfizer et de Moderna sont efficaces contre Omicron. A l’heure où l’Europe s’engage dans une grande campagne de rappel vaccinal, les laboratoires ont annoncé avoir commencé à étudier le variant.

Pfizer a déclaré que les premiers résultats des analyses seraient disponibles au plus tard dans deux semaines. Moderna, quant à lui, a affirmé travailler sur «un candidat vaccin pour une dose de rappel spécifique au variant Omicron».

Une médecin sud-africaine a traité une trentaine de patients Covid contaminés par le nouveau variant Omicron. Depuis une dizaine de jours, Angelique Coetzee, qui est aussi présidente de l’Association médicale sud-africaine, a ainsi reçu des patients aux tests Covid positifs mais aux symptômes inhabituels. « Ce qui les a amenés dans mon cabinet » de Pretoria, « c’est une fatigue extrême », raconte-t-elle.

Quels sont les symptômes du nouveau variant Omicron

Fatigue, toux sèche, courbatures

La majorité était des hommes âgés de moins de 40 ans. Un peu moins de la moitié étaient vaccinés. Outre la fatigue, ils souffraient de courbatures, d’une toux sèche ou « d’une gorge qui gratte », a-t-elle détaillé. Seulement quelques-uns avaient une faible fièvre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici