Pénurie de médicament : la Ligue contre le cancer s'alarme (détail)
Pénurie de médicament : la Ligue contre le cancer s'alarme (détail)

C’est une situation inquiétante mais qui n’est pas nouvelle : la pénurie de plus en plus importante des médicaments en cancérologie. La Ligue contre le cancer tire la sonnette d’alarme.

« Ce phénomène incontestablement a pu être aggravé par la Covid, mais en aucun cas n’a été créé par la Covid. C’est vraiment un problème lié à la structure économique du marché du médicament », explique le Pr Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer.

On a parlé de pénuries d’anesthésiques pendant la crise du Covid, mais le cancer et les pénuries de médicaments pour son traitement ont été oubliés, déplore-t-il.

Des médicaments génériques, importants en cancérologie

Le problème était déjà grave et préoccupant avant la crise sanitaire provoquée par l’épidémie de Covid-19. Avec 1 499 médicaments signalés en difficulté ou rupture d’approvisionnement auprès de l’Agence du médicament ANSM, « l’année 2019 atteint un record avec 34 fois plus de pénuries signalées qu’en 2008 », note la Ligue qui se bat de longue date contre ce fléau car ces signalements n’épargnent pas la cancérologie (concernée par 22 % des signalements en 2017).

Sont essentiellement touchés des médicaments génériques, très peu chers, mais importants en cancérologie.La Ligue réclame notamment des sanctions financières contre les laboratoires qui n’assumeraient pas l’approvisionnement, ainsi que l’information des malades concernés et leur recensement et des études mesurant leurs pertes de chances.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.