Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo entend « reposer la question du temps de travail »
Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo entend « reposer la question du temps de travail »

La maire de Paris et candidate à la présidentielle 2022 Anne Hidalgo veut “reposer la question du temps de travail”, jugeant qu’aller vers son augmentation est “un contresens”.

«Reposer la question du temps de travail, c’est une évidence (…) Les conditions de travail se sont beaucoup dégradées, le télétravail a pris de l’ampleur» donc «il faut reposer la question de comment on partage son temps», a déclaré Anne Hidalgo dans «Dimanche en politique» sur France 3.

Cette proche de Martine Aubry, qui avait porté la semaine des 35 heures, était interrogée sur l’idée des 32 heures. «Ce n’est pas à un président de décider mais le politique est là pour donner une impulsion» et «la gauche a toujours donné cette impulsion», a répondu Mme Hidalgo, renvoyant comme pour les salaires aux négociations de branche ou interprofessionnelles.

Anne Hidalgo «refuse d’augmenter le temps de travail des éboueurs ou de personnels de la petite enfance», qui «ont été en première ligne». Selon cette ancienne inspectrice du travail, «aller vers une augmentation du temps de travail est un contresens» et le gouvernement de Jean Castex, qu’elle juge «de droite», ne «veut pas poser ces sujets de progrès social».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici