Présidentielle américaine : Donald Trump, en retard dans les sondages (détail)
Présidentielle américaine : Donald Trump, en retard dans les sondages (détail)

À l’approche du scrutin du 3 novembre, les courbes sont inquiétantes pour Trump, sorti lundi de l’hôpital après avoir été testé positif au coronavirus.

À peine sorti de l’hôpital, quelques jours après avoir été testé positif au coronavirus, Donald Trump a tweeté à plusieurs reprises ce mardi. “JE ME SENS BIEN !”, a-t-il écrit sur son compte, se disant impatient de débattre une nouvelle fois, le 15 octobre, avec son adversaire démocrate Joe Biden. “Cela va être fantastique”, a-t-il ajouté.

À moins d’un mois du scrutin, le président américain joue, tweets et vidéos à l’appui, la carte du dirigeant sans peur ayant dompté le virus et appelant ses compatriotes à ne pas laisser le Covid-19 les “dominer”. Au-delà de l’avalanche de critiques que ce discours suscite au sein du corps médical, il pourrait être difficilement audible dans un pays qui vient de franchir la barre des 210 000 morts. Le Covid-19 sera, en 2020, la troisième cause de décès aux États-Unis.

Critiqué depuis le début de la pandémie pour ses messages brouillons, ses approximations ou encore son manque d’empathie, le président semble déterminé à ne pas changer de registre. “La grippe saisonnière arrive !”, a-t-il tweeté pour son premier réveil à la Maison Blanche après trois jours à l’hôpital militaire de Walter Reed. “Allons-nous fermer notre pays ? Non, nous avons appris à vivre avec, de la même manière que nous apprenons à vivre avec le Covid, qui, chez la plupart des gens, est beaucoup moins mortel !”, a-t-il ajouté, au mépris des chiffres.

Selon les autorités sanitaires américaines, la grippe saisonnière n’a jamais, au cours de la décennie écoulée, atteint le cap des 100 000 morts sur une année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici