Présidentielle américaine : tensions dans les rues (détail)
Présidentielle américaine : tensions dans les rues (détail)

Des forces de la police et de la garde nationale de l’Oregon ont pourchassé mercredi soir des centaines de manifestants d’extrême gauche dans le centre de Portland et ont procédé à au moins dix arrestations. Cette ville du nord-ouest des États-Unis, qui est le théâtre de manifestations depuis l’été, a été placée en alerte renforcée par la gouverneure de l’Oregon, Kate Brown. Mme Brown a prolongé un état d’urgence instauré pour la nuit de l’élection présidentielle pour prévenir des manifestations violentes.

Le bureau du shérif du comté de Multnomah a déclaré que la situation de “violence généralisée” qui prévalait correspondait légalement à une émeute, après l’arrestation d’un homme soupçonné d’avoir lancé un cocktail Molotov. Il a averti à plusieurs reprises que les forces de l’ordre pourraient employer des munitions et du gaz lacrymogène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici