Un œuf géant découvert en Antarctique vient d'un reptile marin
Un œuf géant découvert en Antarctique vient d'un reptile marin

Agé de 66 millions d’années, c’est le premier oeuf fossile découvert en Antarctique. Il provient d’un reptile de six mètres.

Premier œuf fossile découvert en Antarctique, plus gros œuf à coquille molle, deuxième plus gros œuf jamais découvert après celui de l’oiseau-éléphant de Madagascar, un volatile disparu : cet œuf est extraordinaire à plus d’un titre. Mais sa reconnaissance n’est venue que sur le tard. Depuis sa découverte en 2011, le fossile patientait sur les étagères du Muséum d’histoire naturel du Chili et laissait les chercheurs dubitatifs. Il avait même été surnommé « The Thing » en référence au film de John Carpenter sorti en 1982.

Coquille molle

Le mystérieux objet est finalement sorti de l’anonymat après la visite au Muséum en 2018 d’une paléontologue américaine : Julia Clarke, coauteur de l’étude. « Je le lui ai montré et au bout de quelques minutes, Julia m’a dit que ça pouvait être un œuf dégonflé ! » raconte dans un communiqué de l’Université du Texas, David Rubilar-Rogers, l’un des découvreurs du fossile. Une théorie depuis confirmée par des expertises pointues.

« Cet œuf est à coquille molle, c’est-à-dire que sa coquille est peu minéralisée et très souple. C’est un type d’œuf aujourd’hui pondu que par les lézards et les serpents », explique à l’Agence France-Presse (AFP) Lucas Legendre, de l’Université du Texas, également coauteur de l’étude.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.