Une baleine à bosse aperçue à Montréal (Image)
Une baleine à bosse aperçue à Montréal (Image)

Une baleine à bosse, sans doute égarée, séjourne depuis samedi à Montréal, une scène rare puisque la métropole québécoise est située en eau douce et à plusieurs centaines de kilomètres de l’habitat naturel du mammifère marin.

Le cétacé, dont l’âge est estimé entre deux et trois ans, a été aperçu dimanche en fin d’après-midi près du pont Jacques Cartier. De mémoire du RQUMM, “c’est la première fois qu’un rorqual à bosse est observé à Montréal”, située à plus de 400 kilomètres à l’ouest de l’habitat naturel du mammifère marin dans l’estuaire maritime et le golfe du Saint-Laurent, a précisé Mme Muller.

Une “combinaison de facteurs” peut expliquer pourquoi la baleine a dérivé si loin, a-t-elle dit. Vu son jeune âge, elle s’est sans doute égarée en chassant ou en faisant “des erreurs de navigation” en explorant son territoire. “Il arrive que l’on croise des baleines ou des phoques juvéniles dans des territoires qui ne sont pas leurs territoires habituels,” a expliqué Mme Muller. “Il est possible que la baleine ait suivi des proies et qu’elle ait poursuivi son chemin.”

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.