Une découverte inattendu dans le sang d'un astronaute
Une découverte inattendu dans le sang d'un astronaute

Un séjour prolongé dans l’espace n’est pas sans conséquence sur la santé des astronautes. C’est le constat dressé par des chercheurs américains qui ont notamment observé que l’apesanteur ferait circuler le sang à l’envers.

Les chercheurs ont identifié un étrange phénomène : dans la veine jugulaire gauche, celle qui emmène le sang (donc l’oxygène et les nutriments) au cerveau, le flux sanguin est parfois stagnant, parfois inversé. Une situation qui, sur Terre, serait une importante source d’inquiétudes.

Deux caillots découverts chez les astronautes, une première

Lors de leurs examens, les chercheurs ont découvert également un caillot de sang et un caillot partiel dans l’organisme de deux des onze astronautes. Un simple traitement à base d’anticoagulants leur a permis de guérir, mais cette découverte, une première, soulève des questions : ces caillots pourraient provoquer une embolie pulmonaire s’ils se déplaçaient vers les poumons. Heureusement pour les astronautes, c’est la première fois qu’une telle découverte est faite.

La microgravité serait à l’origine de ces changements du sens de la circulation sanguine. « Dans un environnement où la gravité est presque absente, le bon fonctionnement de la veine jugulaire interne gauche peut donc être entravé », ont découvert les chercheurs.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.