Vaccination Covid France : Doctolib, Keldoc et Maiia dans les starting-blocks pour gérer la prise de rendez-vous
Vaccination Covid France : Doctolib, Keldoc et Maiia dans les starting-blocks pour gérer la prise de rendez-vous

À partir de ce jeudi 14 janvier, il est désormais possible de réserver une place dans un centre de vaccination par téléphone ou sur internet.

Dix centres de vaccination seront ouverts dans le département dans les villes de Chalon-sur-Saône, Mâcon, Louhans, Le Creusot, Montceau-les-Mines, Autun, Digoin, Tournus et Paray-le-Monial dans des salles mises à disposition par les collectivités et à Givry dans une maison de santé. Ils accueilleront les personnes volontaires de plus de 75 ans sur rendez-vous et les professionnels de santé, ambulanciers et aides à domicile de plus de 50 ans et / ou présentant des risques de forme grave du COVID-19. Près de 70 120 personnes ont plus de 75 ans dans le département selon l’INSEE.

La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination. Ils peuvent signaler leur disponibilité par mail à [email protected] Un centre de vaccination dispose a minima d’une ligne de vaccination avec un médecin, deux à trois infirmiers auxquels s’ajoutent pour l’ensemble du centre de vaccination au moins une secrétaire et un secouriste d’une association agréée de sécurité civile.

Depuis ce jeudi 14 janvier, les personnes concernées peuvent prendre rendez-vous :

sur la plateforme Doctolib (https://www.doctolib.fr/vaccination-covid-19/france). Un questionnaire de santé préalable sera envoyé par la plateforme pour faciliter la vaccination sur place ;

via la plateforme d’appels au numéro 03 85 21 83 99. La plateforme téléphonique de rendez-vous est ouverte de 9h à 17h du lundi au vendredi.

A ce jour, une dizaine d’agents de la préfecture et du conseil départemental répond aux appels pour la prise de rendez-vous. Une forte affluence a été constatée dès le début de la matinée. 3969 rendez-vous ont été pris ce jour dans l’un des dix centres de vaccination du département. Cela démontre que les Saône-et-Loiriens souhaitent se faire vacciner.

Cette adhésion à la vaccination dessine une perspective de pouvoir sortir progressivement de cette crise sanitaire.

Se faire vacciner, c’est se protéger soi-même mais c’est aussi protéger les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici