Washington: La statue d'un général confédéré déboulonnée par les manifestants
Washington: La statue d'un général confédéré déboulonnée par les manifestants

La statue du général sudiste Albert Pike a été décrochée dans la nuit de vendredi à samedi à l’aide d’une corde par plusieurs dizaines de manifestants scandant le slogan « Black lives matter ».

Un symbole de plus à terre dans la lutte contre le racisme aux États-Unis. Des manifestants ont abattu, dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 juin, l’unique statue d’un général confédéré érigée dans la capitale américaine Washington, selon des images diffusées par les médias américains.

La chaîne de télévision ABC7 News a montré des images de la statue du général sudiste Albert Pike, mise à bas à l’aide d’une corde par plusieurs dizaines de manifestants scandant le slogan : “Black lives matter” (“Les vies des Noirs comptent”).

Le président américain Donald Trump a qualifié sur Twitter cet incident de “honte pour notre pays”, a appelé à l’arrestation de ses auteurs, et a accusé la police de Washington de “ne pas faire son travail en regardant une statue être abattue et incendiée”.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.