Accident de Millas : Une collégienne raconte le drame de la barrière SNCF
Accident de Millas : Une collégienne raconte le drame de la barrière SNCF

Une collégienne qui se trouvait dans le car qui suivait celui percuté par un TER à Millas (Pyrénées-Orientales) a témoigné, expliquant qu’elle avait tout vu.

Selon la jeune fille de 13 ans, sur BFMTV, “La conductrice est passée, normal parce que la barrière était ouverte. Tout le monde dans mon bus, ils ont dit qu’elles étaient ouvertes et même moi j’ai vu qu’elles étaient ouvertes. Et il n’y a pas eu le signal du point rouge.”

“Pendant les cours, des fois, je revois l’image tout le temps dans ma tête. Et du coup, j’essaie de penser à autre chose. En fait, ce n’est pas l’image mais c’est le son des vitres qui se cassent. Du coup, ça me fait mal à la tête à chaque fois”, a-t-elle confié tout en assurant qu’elle allait mieux: “Il y en a dans ma classe qui sourient, du coup ça me fait plaisir”. Malgré tout, l’absence de ses camarades se fait ressentir et la jeune fille aura visiblement besoin de temps pour accepter la situation. “La majorité, je rigolais tout le temps avec eux, ou je les taquinais. Maintenant, je ne peux plus”.

L’enquête se focalise en effet sur le point de savoir si les barrières du passage à niveau étaient ouvertes ou fermées au moment du drame.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici