Actualités Coronavirus : 1.000 personnes guéries en France
Actualités Coronavirus : 1.000 personnes guéries en France

La France, qui compte désormais 264 morts, 3626 hospitalisations dont 921 en réanimation, entame mercredi son 2e jour de confinement général, une situation similaire à celle l’Italie et l’Espagne, seuls les déplacements “absolument nécessaires” étant autorisés pour au moins 15 jours. Même chose pour la Belgique à partir de ce mercredi, jusqu’au 5 avril.

« Le nombre de retour à domicile de personnes guéries augmente, puisque nous sommes à 1.000 ce soir », a déclaré Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, lors de son point mercredi soir.

La France pourrait voir un freinage de l’épidémie sur son territoire «dans les deux à quatre semaines» à venir, a déclaré sur France Info la directrice de Santé publique France, Geneviève Chêne.

«Si on joue le jeu de toutes les mesures barrières de distance et de confinement, il est vraisemblable qu’on puisse être dans une situation différente de celle de l’Italie», a-t-elle ajouté, à l’heure où le gouvernement italien vient d’annoncer une prolongation du confinement au delà du 3 avril. «L’inversion du pic» de l’épidémie pourrait alors se produire «entre le premier et le deuxième mois» à partir de la mise en place des mesures de confinement, soit «à partir de mi-mai», a-t-elle ajouté.

La directrice de Santé publique France a toutefois tenu à marquer ses réserves en rappelant que les travaux de modélisation à visée prédictive se basent sur «des modèles théoriques» alimentés par des «observations» limitées. «Aujourd’hui c’est de la pure spéculation», affirme-t-elle. «Il est trop tôt pour pouvoir affirmer quoi que ce soit sur la dynamique de l’épidémie.»

Ceux qui ne respectent pas les règles de confinement sont des “imbéciles”, dit Castaner

«Certains considèrent qu’on est un petit héros quand on enfreint les règles. Eh bien non, on est un imbécile dans son comportement et surtout une menace pour soi-même», a déclaré jeudi sur Europe 1 le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, alors que la France est soumise à un confinement général depuis mardi pour lutter contre la propagation du coronavirus.

«Il y a des gens qui sous-estiment le risque (…) Il y a des gens qui pensent qu’ils sont des héros modernes à enfreindre la règle alors même qu’ils sont des imbéciles», a-t-il ajouté. «Ils font courir des risques à eux, leur famille, leurs proches mais aussi aux personnels de santé qui seront là, même s’ils ont des comportements idiots, ils seront là pour les accompagner, les soigner, les sauver», a encore déclaré Christophe Castaner.

Le ministre de l’Intérieur s’en est également pris aux voleurs de masques dans les hôpitaux, ne «doutant pas que la justice prendra en compte le côté infâme, ignoble, d’organiser un commerce parallèle avec des masques de protection».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici