Affaire du Financement libyen : Nicolas Sarkozy entendu par les juges d'instruction
Affaire du Financement libyen : Nicolas Sarkozy entendu par les juges d'instruction

L’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy était entendu une nouvelle fois mardi à Paris par les juges d’instruction en charge de l’enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, selon une source judiciaire, confirmant une information de Mediapart.

Pour la deuxième fois, Nicolas Sarkozy se retrouve donc dans le bureau des juges d’instruction en charge de cette affaire. En mars 2018, l’ancien président a été mis en examen pour “corruption passive”, “financement illicite de campagne électorale” et “détournement de fonds publics libyens”.

L’enquête a été ouverte en 2013 à la suite des accusations portées par le fils de l’ancien dictateur libyen, Mouammar Kadhafi évoquant un financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par le régime de son père. En 2012, Mediapart publiait également une note des services secrets libyens évoquant un versement de 50 millions d’euros au camp Sarkozy.

Les investigations reposent également sur les déclarations de l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine qui affirme avoir remis trois valises contenant des billets au ministère de l’Intérieur. Dans cette affaire, est également mis en cause Claude Guéant et Eric Woerth, également mis en examen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici