Agnès Buzyn: Cédric Villani a posé un
Agnès Buzyn: Cédric Villani a posé un "rapport de force"

Dans une interview au Parisien, la nouvelle candidate LREM aux municipales à Paris, Agnès Buzyn, estime que le candidat dissident du parti Cédric Villani a posé un « rapport de force », sans pour autant qu’il n’y ait de « tension ».

“Moi, je lui ai tendu la main. Mais il a posé des conditions strictes: ce n’est pas comme cela que je travaille. Je ne suis pas dans le rapport de force. Et là, il a posé un rapport de force…”, a observé Mme Buzyn en notant toutefois qu’il n’y avait pas de “tension” entre eux. “Nous nous apprécions, nous nous respectons”, a-t-elle dit.

Mardi matin, Cédric Villani s’était réjoui sur France 2 d’avoir eu un “échange cordial” et “sur le fond” avec la nouvelle candidate LREM pour qui il a “du respect” et “de l’estime”. Le mathématicien a été exclu de LREM pour avoir maintenu sa candidature contre Benjamin Griveaux, finalement contraint de se retirer de la course après la diffusion de vidéos intimes.

Lundi, dans un communiqué, l’équipe Villani avait posé ses conditions à un rapprochement avec Mme Buzyn: que dans le programme il y ait des “concessions majeures sur l’écologie, la démocratie, la métropole: un plan d’investissements de 5 milliards pour le climat, l’agrandissement de Paris”, et “le tirage au sort” de certains élus parmi la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici