Alpes-Maritimes, tempête Alex : dix personnes recherchées
Alpes-Maritimes, tempête Alex : dix personnes recherchées

Après le passage de la tempête Alex en Bretagne, les intempéries ont violemment frappé le sud-est de la France. Les Alpes-Maritimes étaient en alerte rouge “crues” et “pluie-inondations” jusqu’à samedi matin. Plusieurs personnes sont portées disparues, parmi lesquelles deux pompiers et un gendarme.

Les cumuls de pluie sur l’ensemble de l’épisode, débuté vendredi matin, ont atteint généralement 40 à 80 mm sur le littoral et localement 120 mm sur le proche-littoral. Dans l’intérieur, ils atteignent en général 200 à 350 mm et jusqu’à 500 mm ponctuellement.

« Les orages s’estompent en seconde partie de nuit de vendredi à samedi », a nnoncé l’institut de surveillance météorologique, mettant en garde contre un phénomène de vague-submersion dans le secteur de Nice.

Sortant de son lit, le Var, en ébullition, envahissait totalement la chaussée à l’approche de l’aéroport de Nice, a constaté un journaliste de l’AFP. Météo France a qualifié la crue de ce cours d’eau « d’exceptionnelle ».

En plus des six personnes recherchées en début de soirée, deux pompiers ont été portés disparus vers 23 h, alors qu’ils menaient des opérations de secours, ont indiqué les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes.

« Il s’agit de deux pompiers, un officier sapeur et un pompier volontaire, qui ont été emportés dans leur véhicule, des collègues les ont vus partir dans l’eau à Bollène-Vésubie », a indiqué le député LR Eric Ciotti, présent au centre d’opération des pompiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici