Annonces déconfinement : écoles, restaurants, vacances
Annonces déconfinement : écoles, restaurants, vacances

Limite des 100 km levée, réouverture des lycées, des cafés-restaurants et des parcs : le gouvernement a donné jeudi son feu vert à la levée de nombreuses restrictions pour la phase II du déconfinement, mais avec une plus grande prudence en Île-de-France, à Mayotte et en Guyane.

Exit la zone rouge, 3 départements en zone orange

Seuls les départements d’Île-de-France (Paris, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val-d’Oise, Essonne, Yvelines), Mayotte et La Réunion sont désormais classés orange, plus aucun département n’est classé rouge. L’ensemble du reste du territoire est classé vert.

Dans les départements “orange”, le déconfinement sera “un peu plus prudent que dans le reste du territoire” parce que “le virus y circule un peu plus qu’ailleurs”, a expliqué le premier ministre.

Il a en outre précisé que, selon les seuls indicateurs sanitaires (circulation du virus mesurée par les cas positifs dans les services d’urgence, disponibilité des lits en réanimation, capacité à tester), seuls le Val-d’Oise et Mayotte demeurent préoccupants.

Parmi les mesures les plus attendues à l’approche de la période estivale, Édouard Philippe a levé l’interdiction de se déplacer à plus de 100 km de son domicile, qui n’a “plus de justification”. Les déplacements seront à nouveau autorisés sans limite à partir du 2 juin, partout sur le territoire national. Le premier ministre a cependant appelé les Français à la “responsabilité”, notamment si possible en différant leurs déplacements.

Des mesures de contrôles “très strictes des déplacements” vers les Outre-mer sont maintenues avec des “mesures stricts de quatorzaine” à l’arrivée, mais une “ouverture plus large des vols pour les vacances” est envisagée “si les conditions sanitaires le permettent”.

Du côté des cafés, bars, restaurants

Si nombre de commerces ont rouvert dès le 11 mai, les cafés, bars et restaurants gardent depuis lors les portes closes. Ils sont autorisés à rouvrir leurs portes à compter de mardi prochain dans les départements verts, en respectant les conditions sanitaires validées par la profession : port du masque obligatoire pour le personnel, 10 personnes par table au maximum, un mètre de distance entre les tables…

Dans les départements en zone orange, seules les terrasses des cafés, bars et restaurants pourront rouvrir. La situation pourrait évoluer dans la phase 3 du déconfinement, qui démarrera le 22 juin.

Au sujet des campings, clubs, colonies

Premier mode d’hébergement en été dans l’Hexagone, les 8 000 campings français ont hâte de reprendre leur activité. Les hébergements touristiques, tels les villages vacances et les campings, pourront démarrer l’activité dès le 2 juin en zone verte, a indiqué Edouard Philippe. Mais seulement le 22 juin en zone orange. Les parcs de loisirs peuvent reprendre du service après le week-end de Pentecôte en zone verte (avec une « jauge maximale de 5000 personnes »), le 22 juin au plus tôt en zone orange. Les parcs et jardins rouvrent, eux, sur l’ensemble du territoire. Plages, lacs, plans d’eau, musées et monuments aussi.

Signe de la prudence du gouvernement, les rassemblements resteront toutefois « limités à 10 personnes » dans l’espace public. Les événements culturels et sportifs resteront donc suspendus », et les discothèques, salles de jeux, stades, hippodromes demeureront ainsi fermés au public jusqu’au 22 juin au moins. Autre information à retenir : « Dans tous les départements, les colonies de vacances pourront rouvrir à compter du 22 juin ».

Les décisions annoncées font suite au Conseil de défense présidé par Emmanuel Macron, tenu dans la matinée, pour préparer l’acte 2 du déconfinement. Une troisième phase est prévue à partir du 22 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici