"C'est du massacre" : dans le Haut-Rhin, les chasseurs refusent de chasser (détail)

Un arrêté vient d’être pris par la préfecture du Haut-Rhin, demandant aux chasseurs de poursuivre la chasse aux daims et aux cerfs jusqu’au 28 février. La Fédération des chasseurs du département s’y oppose fermement. Vendredi 12 février, ils manifesteront devant la préfecture de Colmar.

Près de 80 chasseurs à Colmar, devant la préfecture du Haut-Rhin ce vendredi matin.

Ils ont brandi des pancartes avec inscrit dessus : ” Sauvons nos cerfs et nos daims” ou encore “Stop à l’éradication”. Ils ne veulent pas ressortir les fusils pour tirer sur les cerfs et les daims, ce que veut leur imposer le préfet. Ils ont reçu des soutiens de leurs collègues du Bas-Rhin et de Moselle notamment.
Recours en justice contre cette décision

Les quotas n’ayant pas été atteints, les autorités ont prolongé la chasse jusqu’au 28 février. Les chasseurs du Haut-Rhin, eux, veulent que l’on laisse ces animaux tranquilles. Ils ne veulent pas participer à un “abattage de masse”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici