Changement climatique : Trump dans le déni, Biden promet la
Changement climatique : Trump dans le déni, Biden promet la "transition" (détail)

Le candidat démocrate a enfin pris un risque politique en assurant que s’il était élu, il se « détournerait progressivement de l’industrie pétrolière ». « C’est une sacrée déclaration », s’est moqué le républicain. « Vous vous rappellerez de ça, le Texas ?, l’Ohio ?, la Pennsylvanie ?”, a lancé Donald Trump en direction des électeurs de ces États-clés, où Joe Biden apparaît en mesure de disputer la victoire au milliardaire républicain.

En face, Donald Trump, qui tient régulièrement des propos climato-sceptiques a assuré que les États-Unis n’avaient pas bénéficié d’un air et d’une eau aussi « propres » depuis des années. Et a balayé d’un revers de manche l’utilisation d’énergies renouvelables, assurant à propos de l’éolien : « Ça tue tous les oiseaux. »

Fidèle à sa stratégie, centrée sur une omniprésence sur le terrain, Donald Trump retrouvera la Floride dès vendredi, un État crucial pour la victoire. De son côté, Joe Biden reprendra sa campagne avec un discours dans sa ville de Wilmington vendredi et un déplacement dans l’État-clé de Pennsylvanie samedi. Le candidat démocrate pourra également compter sur l’engagement de Barack Obama. Après être monté en première ligne mercredi à Philadelphie, l’ex-président s’envolera samedi pour la Floride, où Joe Biden a une courte avance dans les sondages.

Selon l’organisation indépendance Elections Project, déjà plus de 47 millions d’Américains ont voté par courrier ou en personne, soit près de 35% de la participation totale d’il y a quatre ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici