Chômage partiel: Muriel Pénicaud confirme la réduction «progressive» du dispositif (détail)
Chômage partiel: Muriel Pénicaud confirme la réduction «progressive» du dispositif (détail)

Evolution du Covid-19 En France

confirmés
186,835
décès
28,714
guéri
67,803
Active
90,318
Last updated: 30 mai 2020 - 10 h 53 min (+02:00)

Pour la ministre du Travail, “les conditions de la reprise sont là”, les entreprises vont donc reprendre à leur charge les salaires de leurs employés maintenus au chômage partiel. “Ce sera modeste dans un premier temps mais progressif”, a prévenu Muriel Pénicaud.

Fin avril lors de la présentation du plan de sortie du confinement devant l’Assemblée Nationale, le Premier ministre Edouard Philippe indiquait le prolongement du chômage partiel jusqu’au 1er juin. Passé cette date, l’Etat souhaite “adapter progressivement” le dispositif, pour mieux “accompagner la reprise d’activité”. Et seulement “si l’épidémie est maîtrisée”.

Mais, le 4 mai, lors d’une interview pour BFMTV, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a indiqué que le chômage partiel serait maintenu “à taux plein” après le 1er juin pour certains secteurs uniquement. “Tout ce qui est hôtellerie, restauration, bars, événementiel, une bonne partie du secteur culturel… Tous les secteurs qui ne peuvent pas opérer par décision administrative continueront à pouvoir bénéficier du chômage partiel pour leurs salariés à taux plein”, a-t-elle confié.

En revanche, pour les autres entreprises, la ministre confirme qu’elles devront assumer “une petite partie” des salaires de leurs salariés qui seront encore en chômage partiel après le 1er juin. “On est en train de discuter de proportions, mais qui seront raisonnables”, a-t-elle confié.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.