Comment les vaccins contre le Covid vont être administrés en France (détail)
Comment les vaccins contre le Covid vont être administrés en France (détail)

Le vaccin n’est pas encore disponible mais l’organisation se met doucement en place. Alors que BioNTech/Pfizer ainsi que d’autres laboratoires espèrent livrer leurs premières doses dès la fin de l’année, les autorités sanitaires françaises ont d’ores et déjà défini les contours de la campagne de vaccination.

Dès juillet, la Haute autorité de santé (HAS) avait ainsi élaboré ses premières recommandations. Cibles prioritaires : les 2,8 millions de professionnels de santé et du médico-social, en première ligne dans l’épidémie qui touche l’Hexagone et le monde. Pour le reste de la population, le gouvernement doit établir des priorités, le besoin de vaccin étant énorme avec environ 53 millions d’adultes. Pour mener une vaccination efficace, il pourrait privilégier les travailleurs des fonctions vitales du pays comme la sécurité, la défense, l’énergie, l’agroalimentaire, l’éducation ou encore du secteur bancaire.

L’un des scénarios privilégiés par les autorités est également une vaccination rapide des personnes à risque, les plus susceptibles de développer des formes graves. Les seniors de plus de 65 ans et les malades chroniques, soit environ de 23 millions de personnes, ainsi que les personnes obèses, plus de huit millions, seraient ainsi prioritaires. Dans ce scénario, la France aurait besoin de 46 millions de doses de vaccins, estime ainsi la HAS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici