Coronavirus : Des projections font craindre une 3e vague en janvier
Coronavirus : Des projections font craindre une 3e vague en janvier

La troisième vague de coronavirus a déjà frappé les Etats-Unis, la Japon, l’Iran ou encore la Corée du Sud. En Europe, tandis que la deuxième vague décroît et que les restrictions s’allègent, la crainte d’un nouvel épisode au début de l’année 2021 commence à occuper les esprits.

Les brassages de population générées par les fêtes de fin d’année vont mécaniquement créer des conditions propices à la propagation du Covid-19 en France. Les autorités publiques ont déjà fait savoir qu’elles s’attendaient à un rebond pour le début de l’année 2021, en espérant qu’il puisse être contenu. Même avec la mise en place d’une campagne de vaccination, il est très probable que les indicateurs épidémiques enregistrent des hausses significatives. “Ce rebond pourrait-il survenir à la mi-janvier ou plus tard ? La réponse est oui, le modèle n’a pas changé, le virus va continuer de circuler au fil de l’hiver”, anticipe Jean-François Delfraissy.

Le scénario d’une troisième vague si importante qu’elle nécessite de nouvelles mesures de confinement n’est pas totalement exclu. L’exécutif s’est fixé comme objectif de tout faire pour l’éviter, mais tout dépendra de la situation sanitaire en début d’année 2021. “Ne préjugeons pas de ce qui va se passer, mais préparons la rentrée. Il faut regarder de près l’évolution de l’épidémie pour que les autorités puissent prendre, si elles sont nécessaires, des décisions rapides. Avec le Covid, plus les mesures sont prises vite et sont fortes, plus elles sont efficaces. Tirons les leçons du mois de septembre”, martèle le président du Conseil scientifique dans les colonnes du Parisien. Preuve que le gouvernement n’écarte aucune piste, le ministre de l’Economie et le Premier ministre ont fait savoir qu’ils ne pouvaient garantir que les bars et restaurants pourraient bien rouvrir le 20 janvier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici