Coronavirus en Corse : un hypermarché installe des «tunnels de désinfection»
Coronavirus en Corse : un hypermarché installe des «tunnels de désinfection»

Ressemblant à des portiques de détection de métaux, mais diffusant des ultrasons, des ultraviolets et une solution, deux tunnels de désinfection, visant à “casser la propagation” du Covid-19 ont été installés lundi à l’entrée d’un hypermarché de la périphérie d’Ajaccio.

D’un coût de 9.500 euros hors taxe, ces portiques promettent une désinfection à trois niveaux de tout microbe, bactérie et virus : “par ultrasons, par lumière ultraviolette et par brumisation d’une solution hypochloreux”, explique Paul-Antoine Lanfranchi, directeur de la société Corse Chimie Industrie qui commercialise en Corse ces équipements.

Ainsi, chaque client prend sa température en approchant la paume de sa main d’un thermomètre infrarouge intégré avant de passer dans ce sas métallique éclairé de bleu diffusant par des micro-brumisateurs la solution désinfectante.

“Ce n’est pas l’arme absolue, mais ça a un rôle”

Pour le propriétaire de l’hypermarché, François Padrona, cette installation permet de rassurer à la fois les clients et les salariés. “C’est très novateur, il y a déjà eu des tunnels de désinfection pour les caddies mais pas pour les personnes. C’est le premier installé dans un supermarché en France”, estime-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici