Coronavirus France : Troisième confinement, vaccins, les points à retenir de l'interview surprise d'Emmanuel Macron sur TF1
Coronavirus France : Troisième confinement, vaccins, les points à retenir de l'interview surprise d'Emmanuel Macron sur TF1

Le chef de l’Etat a pris la parole, de manière inopinée, sur TF1, mardi 2 février. Dans une interview surprise, il a tenu à défendre la stratégie vaccinale du gouvernement, il a aussi appelé les Français à être “extraordinairement responsables” pour éviter un confinement.

Une campagne de vaccination maintenue

“Tout se déroule au rythme prévu.”

A assuré le chef de l’État hier soir. En effet, le mari de Brigitte Macron a affirmé que les vaccinations étaient maintenues en France et que “d’ici à la fin de l’été, nous aurons proposé à tous les Français adultes qui le souhaitent, un vaccin”. D’ici “début mars”, 80% des pensionnaires des Ehpad (soit environ 500 000 personnes) auront été vaccinés comme l’indique France Info.

a priorité pour Emmanuel Macron est de “protéger notre jeunesse”. C’est sans doute pour ça qu’il n’a pas voulu instaurer un troisième confinement en France. Selon lui, il existerait d’autres solutions efficaces :

Gestes barrière, se tester, s’isoler, déclarer ses cas contacts, et collectivement être responsables, comme les Français le sont depuis plusieurs semaines. On va continuer à gérer ainsi cette épidémie, avec un objectif qui est de protéger les plus faibles, et de pouvoir au maximum protéger notre jeunesse, qui a besoins d’étudier, d’aller a l’école, et d’avoir un pays le plus ouvert possible.

Expliquait-il sur TF1.
Seulement, la question sur le reconfinement reste en suspens. Il concluait :

Ce n’est pas notre stratégie de vaccination qui permettra d’éviter à court terme un reconfinement ou non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici