Coronavirus: Les pharmacies vont pouvoir fabriquer du gel hydroalcoolique, son prix fixé par l'Etat
Coronavirus: Les pharmacies vont pouvoir fabriquer du gel hydroalcoolique, son prix fixé par l'Etat

Beaucoup de pharmacies sont actuellement en rupture de stock. Cette autorisation était demandée par la profession, et s’accompagne d’une limite de prix fixée par décret.

Les pharmaciens vont pouvoir produire eux-mêmes du gel hydroalcoolique qui sert à se désinfecter les mains, afin de répondre à la demande importante liée à l’épidémie provoquée par le nouveau coronavirus, a annoncé vendredi le ministre de la Santé Olivier Véran. “J’ai signé un arrêté qui autorisera les pharmacies à produire leur propre solution hydroalcoolique”, a déclaré M. Véran à l’issue d’une réunion interministérielle au ministère de la Santé. Une mesure similaire a déjà été prise par la Suisse. “Les représentants du secteur nous disent être capables de produire jusqu’à 2 millions de doses par jour”, a-t-il poursuivi. Selon lui, cette autorisation s’accompagnera “d’un contrôle des prix”.

Les ventes des gels hydroalcooliques, dont l’usage est fortement recommandé pour désinfecter les mains et éviter l’infection par le Covid-19, se sont récemment envolées en raison des craintes que suscite le virus et il commence à être difficile d’en trouver notamment dans certaines pharmacies parisiennes. Un décret encadrant les prix de vente de ces gels a été publié vendredi au Journal Officiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici