Coronavirus Paris : Le port du masque va devenir obligatoire (détail)
Coronavirus Paris : Le port du masque va devenir obligatoire (détail)

Face à l’épidémie de coronavirus qui “progresse”, le gouvernement a placé 19 nouveaux départements en zone rouge, parce qu’ils connaissent une circulation active du virus. Le Premier ministre Jean Castex a indiqué vouloir “tout faire” pour éviter un “reconfinement généralisé”. Ces départements viennent s’ajouter à Paris et les Bouches-du-Rhône, déjà classés en rouge. 21 départements au total sont désormais concernés, comme le montre notre carte ci-après, en raison de leur taux d’incidence trop élevé (le nombre de cas pour 100 000 habitants, le seuil d’alerte étant fixé à 50).

– Interrogé par les journalistes, Jean Castex est revenu sur la situation particulière de Marseille, où le port du masque est obligatoire depuis mercredi soir. “Les Bouches-du-Rhône, comme Paris, sont classées dans les départements de circulation active du virus. Cela va entraîner des conséquences. J’ai indiqué que le préfet de police de Paris, après concertation, va étendre le port du masque dans l’ensemble de la capitale.” La question “évidemment se pose pour la petite couronne, compte tenu des circulations entre ces territoires”, a ajouté le Premier ministre.
Non-respect du port du masque : 700 verbalisations par jour

Au quotidien, l’obligation du port du masque sera en vigueur “dans tous les espaces fermés où se situent plusieurs personnes”. Le nombre de verbalisations pour infraction aux règles du port du masque atteint “un flux de 700 par jour”, a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex lors d’une conférence de presse. Dans les établissements recevant du public, les autorités ont procédé depuis le 17 août à 30.000 contrôles, qui ont donné lieu à 1.900 mesures de police et 53 fermetures, a ajouté le Premier ministre. “100 millions de masques ont été distribués aux personnes en difficulté financière”, a par ailleurs indiqué Olivier Véran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici