Coronavirus France en direct : 40 millions de masques pour les plus démunis
Coronavirus France en direct : 40 millions de masques pour les plus démunis

A partir du 11 mai, tous masqués. Dans les transports publics, le port de cette protection, permettant de limiter la propagation du coronavirus, sera obligatoire, comme l’a annoncé mardi Edouard Philippe dans son allocution à l’Assemblée nationale détaillant le plan de déconfinement.

“Le 12 mai, il faudra que tout le monde soit équipé d’un masque”

Mais alors, y aura-il de possibles sanctions si le port du masque n’est pas respecté dans les transports ? Au micro d’Europe 1, le 29 avril, Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports, semble l’affirmer. “Dès le 12 mai, il faudra que tout le monde soit doté d’un masque”, “il y aura sanction si le port du masque n’est pas respecté dans les transports en commun”, a ainsi confié le ministre.

“Nous prévoyons d’habiliter les services de sûreté pour refuser ce genre de passagers (qui refusent de porter un masque, NDLR). (…) Nous prévoyons que les forces de l’ordre puissent être sollicitées. J’en ai discuté avec le préfet de police Didier Lallemant. (…) Nous regardons aussi le marquage au sol, l’occupation d’un siège sur deux, nous allons discuter de tout ça. (…) Nous allons faire un travail d’adaptation aux réalités locales”, a rajouté Jean-Baptiste Djebbari sur les ondes d’Europe 1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici