Coronavirus : une secte sud-coréenne contaminée (détail)
Coronavirus : une secte sud-coréenne contaminée (détail)

Evolution du Covid-19 En France

82,165
confirmés
6,507
décès
14,008
guéri

La Corée du Sud connait une accélération inédite de cas de coronavirus sur son territoire, avec 104 recensés ce jeudi. En cause, le premier “super spreader” probable du pays, une femme de 61 ans qui a infecté des dizaines de fidèles de la secte dont elle était membre.

Après avoir eu de la fièvre le 10 février, elle a refusé à deux reprises de se soumettre à un test de dépistage du nouveau coronavirus au prétexte qu’elle n’était pas récemment allée à l’étranger.

Elle a ensuite assisté à au moins quatre offices avant d’être diagnostiquée porteuse du virus. La municipalité de Daegu a fait savoir que 1.001 fidèles de l’Eglise Shincheonji de Jésus pourraient avoir assisté aux mêmes offices qu’elle.

Cette secte affirme que son fondateur Lee Man-hee a endossé les habits de Jésus Christ et emmènera au paradis 144.000 personnes le jour du Jugement dernier.

L’Eglise Shincheonji a fermé toutes ses structures en Corée du sud et s’est dite, dans un communiqué, “[désolée] que l’un de nos membres, qui considérait avoir un rhume parce qu’il ne s’était pas rendu l’étranger, ait contaminé de nombreux membres de notre église, suscitant l’inquiétude au sein de la communauté locale”.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.