Covid-19 : ce qu'il faut retenir des nouvelles mesures (détail)
Covid-19 : ce qu'il faut retenir des nouvelles mesures (détail)

D’après le dernier bilan de Santé Public France, la France fait état de 339 morts à l’hôpital en 24h. On recense ce jeudi 26 novembre 2020, 50.957 morts au total et 13.563 nouveaux cas confirmés en 24h. Le nombre de nouveaux cas et d’hospitalisations est en baisse.

– Une nouvelle aide pour les entreprises de certains secteurs pénalisés par la crise

Une aide “de 15% à 20%” du chiffre d’affaires sera accordée à partir de décembre aux entreprises des secteurs affectés par la crise comme l’hôtellerie, le tourisme ou l’événementiel, et dont le chiffre d’affaires a chuté “au moins de moitié”, a également annoncé le Premier ministre. Emmanuel Macron avait annoncé mardi que cette mesure concernait leur chiffre d’affaires de 2019.

Le ministère de l’Economie a précisé que l’aide aux secteurs pénalisés mais dont les entreprises restent ouvertes pourra être de 10 000 euros, ce qui correspond au Fonds de solidarité déjà en place. Si elles le préfèrent, elles peuvent décider de toucher 15% du chiffre d’affaires si celui-ci baisse de moitié ou de 20% s’il baisse d’au moins 70%. Le plafond est fixé à 100 000 euros et concerne au total 200 000 entreprises, indique le site du ministère de l’Economie.

– Une garantie de ressources de 900 euros pour les travailleurs précaires

Jean Castex a annoncé une aide pour les travailleurs précaires, saisonniers, intermittents ou extras, qui “travaillaient beaucoup” l’an dernier, avec une “garantie de ressources de 900 euros par mois” jusqu’en février 2021.

“Il s’agit d’une réponse exceptionnelle pour les 400 000 extras de la restauration, ceux qu’on appelle les ‘permittents’ de l’événementiel ou d’autres secteurs, inscrits à Pôle Emploi et qui ont vu cette année leurs revenus baisser drastiquement”, a déclaré le Premier ministre. Dans une interview accordée aux Echos (article réservé aux abonnés) et publiée jeudi, Elisabeth Borne faisait plutôt état de “300 000 personnes dont 70 000 jeunes”, éligibles à cette nouvelle aide, “individualisée”. Elle sera par ailleurs “versée par Pôle Emploi et son versement durera le temps que le marché du travail se stabilise”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici