Déficit budgétaire américain dérape et frôle les 1.000 milliards de dollars
Déficit budgétaire américain dérape et frôle les 1.000 milliards de dollars

Un déficit budgétaire de près de 1.000 milliards de dollars (un « trillion » en anglais) et une dette qui dépasse les 22.000 milliards de dollars. Le déficit budgétaire des Etats-Unis a bondi de 26 % pour l’exercice 2019 malgré une économie en croissance et la manne des droits de douane supplémentaires, fruit de la guerre commerciale avec la Chine.

Les recettes sont en hausse de 4%. Celles provenant des droits de douane (instaurés notamment dans le cadre de la guerre commerciale avec la Chine) ont augmenté de 70% en un an. Pour autant, les dépenses se sont accrues de 8,2% et le service de la dette a encore augmenté. Début 2019, la dette publique accumulée a dépassé les 22 000 milliards de dollars.

Effet ciseau. Le deuxième exercice budgétaire complet de Donald Trump a été marqué par une expansion de l’assiette fiscale, une forte croissance économique et un taux de chômage proche de son niveau le plus bas depuis 50 ans.

Le déficit a atteint un pic de 1 400 milliards de dollars en 2009, lorsque le gouvernement de Barack Obama et le Congrès ont pris des mesures d’urgence pour consolider le système bancaire pendant la crise financière et pour stimuler une économie en récession.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.