Des rues climatisées à Qatar ? une question de survie pour les habitants
Des rues climatisées à Qatar ? une question de survie pour les habitants

Dans la rue comme à la maison. Au Qatar révèle le Washington Post, la chaleur devient de plus en plus insupportables au point que des systèmes de climatisations se multiplient également en extérieur.

Les trottoirs et les marchés extérieurs seront bientôt équipés de climatiseurs, relève La Voix du Nord. Une initiative destinée à aider la population à supporter les chaleurs étouffantes qui sévissent dans ce pays du golfe Persique mais qui risque d’aggraver un problème de fond.

Les températures du Qatar ont augmenté de 2 degrés en trente ans, atteignant régulièrement les 45 degrés. Dans la mesure où cette hausse est directement liée au réchauffement climatique et à l’explosion de l’urbanisation

60 % de la consommation électrique dévolue à la climatisation

Ce gain de confort se fait cependant au détriment de l’écologie, car les climatiseurs génèrent des émissions carbone qui participent au réchauffement de la planète. Cela n’empêche pas le pays de consacrer près de 60 % de son électricité à la climatisation. Une consommation qui devrait doubler d’ici à 2030 par rapport à 2016, explique Le Parisien. Pour beaucoup de Qataris, il s’agit en effet d’une question de survie : « Sans ces climatiseurs, la vie à l’extérieur serait tout simplement insupportable », fait ainsi valoir Yousef al-Horr, fondateur de l’Organisation du Golfe pour la recherche et le développement.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.