Didier Raoult auditionné ce mercredi par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale (détail)
Didier Raoult auditionné ce mercredi par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale (détail)

L’épidémiologiste et directeur de l’IHU de Marseille Didier Raoult va être entendu mercredi après-midi par la Commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur le coronavirus. Le spécialiste, chantre de l’hydroxychloroquine, sera notamment interrogé sur son retrait du Conseil scientifique et sur le bilan de l’établissement qu’il dirige.

“Il a fait partie du paysage de cette crise sanitaire”, a ainsi indiqué Brigitte Bourguignon, députée LREM et présidente de la commission, au micro d’Europe 1, interrogée sur le choix d’auditionner cette figure souvent à rebours de la politique gouvernementale.

Et le vice-président de la commission Boris Vallaud de rajouter : “Il y a eu des controverses sur l’efficacité ou pas de la chloroquine, il est important qu’on puisse comprendre les choses”.

Et pour cause, alors que les essais sur l’hydroxychloroquine sont arrêtés les uns après les autres, cette dernière étant considérée inutile et/ou néfaste par une frange de la communauté scientifique, Didier Raoult n’en démord pas.

Dans un entretien accordé au Parisien , le spécialiste des maladies infectieuses défend son bilan et assure continuer à prescrire de l’hydroxychloroquine à ses malades. “Vous pouvez me montrer toutes les études que vous voulez, j’ai traité plus de 3 700 patients avec ce médicament. 0,5 % de mortalité, pas de toxicité cardiaque… Que voulez-vous de plus?” assène t-il dans les colonnes du quotidien.

Le Dexaméthasone, ce médicament présenté comme une “percée scientifique” par l’OMS ? Très peu pour lui : “c’est une couillonnade pour vous, les médias. Contre l’inflammation, tout le monde donne des corticoïdes ».”

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.