Donald Trump concède sa défaite à la présidentielle
Donald Trump concède sa défaite à la présidentielle

Le président défait a demandé au secrétaire d’État de la Géorgie de « trouver » des bulletins de vote pour la présidentielle à son nom, au cours d’un appel déconcertant diffusé dimanche par le Washington Post

Dans cet appel, dont l’audio a été obtenu par le Washington Post, Trump annonce à Brad Raffensberger, qu’il prend « un grand risque » en refusant de coopérer et de falsifier les résultats des élections qui donnaient Biden gagnant. « Les Américains sont en colère » déclare le président. « Et il n’y a rien de mal à dire, vous savez, euh, que vous avez recompté les votes. »

“Alors regardez. Tout ce que je veux faire, c’est ceci. Je veux juste trouver 11.780 voix, ce qui est un peu plus que ce que nous avons. Parce que nous avons gagné l’État… Et il n’y a rien de mal à dire que vous avez recalculé”, lui lance le président américain. Et de surenchérir, le ton menaçant : “Vous savez ce qu’ils ont fait et vous n’en parlez pas : c’est un délit”, “c’est un gros risque pour vous”. Ce à quoi lui répond le secrétaire d’État géorgien : “Nous avons fait un audit et nous avons prouvé de manière concluante qu’ils n’avaient pas eu de fraude”. Une réponse qui a évidemment déplu au président américain. “Vos chiffres ne sont pas justes ! Ils sont complètement faux, Brad ! Et je sais que ce coup de fil ne mène nulle part. Écoutez, en fin de compte, j’ai gagné ok ?”, lui a-t-il rétorqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici