Éric Dupont-Moretti n'a pas «honte d'être chasseur» (détail)
Éric Dupont-Moretti n'a pas «honte d'être chasseur» (détail)

“On peut être contre l’interdiction d’une certaine chasse et défenseur du climat et de la nature, comme je le suis et l’ai toujours été”, assure le ministre de la Justice.

« Dogmatisme aveugle »

« Ils veulent que nous ayons honte d’être chasseur, […] nous culpabiliser d’être ce que nous sommes, car nous sommes aussi notre passion, écrit l’ex-avocat. Et depuis trop longtemps, nous refusons de nous défendre, convaincus sans doute que l’intolérance et l’absurde ne méritent pas de réponse. »

Pour lui, les défenseurs de la cause animale sont des “illuminés” et des “intégristes”. À un “magistrat du Sud‑Ouest” qui voit dans les chasseurs des meurtriers, il répond “extrémisme” et “dogmatisme aveugle”.

Le ministre de la Justice, qui pratique la fauconnerie et la chasse au vol, remercie d’ailleurs l’auteur du livre pour ce “petit bijou”. “Ce livre, il est fait pour que les chasseurs relèvent la tête. Enfin !”

La conclusion de sa préface est particulièrement offensive : “Ce livre, les ayatollahs de l’écologie s’en serviront pour allumer le barbecue où ils cuiront leurs steaks de soja.”

Willy Schraen assure au JDD qu’Éric Dupond-Moretti n’a pas demandé de changer un iota de sa préface : “Il est droit dans ses bottes. Oui, il est ministre de la Justice, mais il reste Éric Dupond‑Moretti, avec ses convictions et sa façon claire de dire les choses.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici