Éric Morvan quitte ses fonctions, avance son départ à la retraite
Éric Morvan quitte ses fonctions, avance son départ à la retraite

Selon des informations du “Point”, Eric Morvan, 62 ans, part à la retraite trois ans avant l’âge prévu pour les hauts fonctionnaires.

Eric Morvan quitte son bureau jouxtant le ministère de l’intérieur ; son départ suscite des sentiments mitigés. D’un côté, la plupart de ses interlocuteurs saluent un homme de valeur, très républicain, intelligent, ouvert au dialogue – bien que capable de colères homériques. De l’autre, nombreux sont les policiers qui pointent sa difficulté à s’imposer face au ministère de l’intérieur, face à la gendarmerie et, plus important encore, face à la Préfecture de police de Paris.

Avec les syndicats de police, les relations ont souvent été compliquées : conflits autour des conditions de travail et, dernièrement, à propos des retraites. Une grande « marche de la colère » avait été organisée en octobre à Paris, le fragilisant. Eric Morvan, venu du corps préfectoral, avait contre lui de ne pas être issu du sérail policier – ce qui ne constitue pourtant en rien un gage de réussite à ce poste très exposé –, contrairement à son prédécesseur, Jean-Marc Falcone.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.