Étude : les musulmans sont davantage victimes de discrimination
Étude : les musulmans sont davantage victimes de discrimination

C’est un sondage qui vient au moment où les tensions sont exacerbés sur le sujet de la laïcité, notamment concernant le port du voile. Une enquête Ifop pour la Dilcrah et la Fondation Jean-Jaurès publié mercredi 6 novembre dans Le Parisien révèle que les discriminations et les agressions envers les musulmans sont en progression en France.

Plus de 42% des musulmans vivant en France disent avoir déjà subi des comportements racistes et discriminatoires en raison de leur religion au cours de leur vie. Et ces derniers s’expriment dans de nombreux aspects du quotidien.

Sur les 1007 personnes représentatives de la population musulmane de plus de 15 ans sondées par l’Ifop, 28% estime avoir déjà fait l’objet de discriminations pendant un contrôle de police, 22% lors de la recherche d’un logement, ou encore 24% en cherchant un emploi. Un musulman sur quatre affirme par ailleurs avoir été exposé à une agression verbale ou des insultes (contre 9% des personnes non-musulmanes) et 7% ont déjà subi une agression physique (3% pour le reste de la population).

Les femmes musulmanes sont par ailleurs plus concernées que les hommes par ces discriminations: 45% d’entre elles y ont déjà fait face, contre 35% chez les hommes. Le constat est encore plus amer pour les musulmanes portant le voile, qui sont 60% à dire avoir déjà été discriminées au cours de leur vie et 37% à avoir été visées par des insultes diffamatoires.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.