Europe: Un feu vert aux expulsions express de migrants
Europe: Un feu vert aux expulsions express de migrants

La Cour européenne des droits de l’homme a légitimé les reconductions de migrants sitôt arrivés en territoire de l’UE, telles que les pratique l’Espagne. La décision pourrait encourager d’autres Etats.

La CEDH a considéré, à l’unanimité des voix de ses membres, que l’Espagne n’a pas violé la Convention européenne des droits de l’Homme en renvoyant au Maroc des migrants qui tentaient de franchir les clôtures de Melilla.

Le tribunal estime que «les requérants se sont mis eux-mêmes dans une situation d’illégalité lorsqu’ils ont délibérément tenté, le 13 août 2014, d’entrer en Espagne en franchissant le dispositif de protection de la frontière de Melilla, à des endroits non autorisés et au sein d’un groupe nombreux, en profitant de l’effet de masse et en recourant à la force», explique la Cour.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.