France : Cinq morts et un blessé dans le crash d’un hélicoptère en Savoie
France : Cinq morts et un blessé dans le crash d’un hélicoptère en Savoie

Un drame. Alors que le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est attendu dans les prochaines heures en Savoie, c’est toujours la stupeur et l’incompréhension autour du crash de cet hélicoptère de secours en montagne. Un accident qui a fait cinq morts et un blessé grave, le pilote, unique survivant.

L’hélicoptère, un Airbus EC135 de la compagnie privée Service aérien français (SAF), s’est crashé vers 19 heures, avec à son bord quatre de ses employés et deux secouristes de la CRS Alpes, un brigadier et un capitaine, sur la commune de Bonvillard, à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest d’Albertville.
Une opération de secours dans des conditions difficiles

“Dès que l’alerte a été donnée, c’est-à-dire aux alentours de 19 heures, l’ensemble de la chaîne de secours s’est mis en branle. Nous avions eu une information par le pilote de l’hélicoptère qui avait été éjecté et qui a pu communiquer avec sa société, la SAF. Le contact a été maintenu à plusieurs reprises avec le pilote”, a expliqué le préfet de Savoie, Pascal Bolot. L’accident est survenu sur une façade boisée du massif du Grand Arc, à un moment où les conditions météorologiques étaient difficiles, a également précisé la gendarmerie. La zone du crash était enneigée avec plus de 40 centimètres sur place et le brouillard et la pluie ont rendu la visibilité aléatoire.

Une opération de secours a été rapidement mise en place, avec le peloton de gendarmerie de Savoie, pour retrouver le pilote. Près de vingt-cinq membres des secours en montagne et 15 sapeurs-pompiers étaient aussi présents en renfort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici