Grande barrière de corail plus menacé que jamais (détail)
Grande barrière de corail plus menacé que jamais (détail)

Le récif qui s’étend sur environ 348.000 kilomètres carrés est dans un état extrêmement critique, selon le dernier rapport des autorités australiennes, qui pointe l’impact du réchauffement climatique. Des mesures doivent être prises « immédiatement », expliquent ses auteurs.

Dans son rapport quinquennal, l’Autorité du parc marin de la Grande Barrière de corail cite l’élévation de la température de l’océan comme la plus grave menace pour ce site classé au Patrimoine mondial. “Les impacts graves des températures record à la surface de l’eau font que l’état de l’habitat du récif est passé de mauvais à très mauvais”, précise l’Autorité, qui est une agence gouvernementale.

“Le réchauffement climatique s’aggrave et est la menace la plus grave pour les perspectives à long terme de la région”, poursuit-elle.

“Une action mondiale d’envergure pour répondre au réchauffement climatique est capitale pour ralentir la dégradation de l’écosystème et la valeur patrimoniale du récif et aider à son rétablissement”.

Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1981, la Grande barrière s’étend sur environ 2.300 kilomètres le long de la côte nord-est de l’Australie et constitue le plus vaste ensemble corallien du monde.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.