"Il dit embrasse Nadine !" , quand Jamel Debbouze intervient en direct dans l'émission de Pascal Praud sur CNews (VIDEO)

Durant une page de publicité, l’humoriste a joint le présentateur de CNews pour réagir à un débat sur la ville des Yvelines où il a grandi.

Pascal Praud a pour habitude de lire ses textos en plein direct. Pour rebondir sur le débat de ce mercredi 10 février dans l’Heure des Pros, l’animateur a lu un sms d’une personnalité qui a souhaité interpeller Nadine Morano. Invitée, la politique a débattu autour de la polémique concernant la ville de Trappes où un professeur a dénoncé “l’emprise islamiste” de la ville. C’est alors que Pascal Praud a évoqué le message qu’il a reçu avec l’autorisation de la personne pour être citée après leur appel pendant la page de publicité. “C’est un enfant de Trappes, et une star, c’est Jamel Debbouze”, a-t-il dévoilé en ajoutant : “Alors c’est intéressant, puisqu’il m’autorise à le citer… D’ailleurs, il dit ’embrasse Nadine !'”. “Oui… Merci, je l’embrasse aussi !”, a répondu Nadine Morano.

“Il dit que ‘ma contribution s’appelle le Jamel Comedy Club’ ! Ce qui est vrai, parce que là ou je suis sensible à ce qu’il dit (dans sa défense des banlieues parfois stigmatisées, ndlr), c’est son authenticité, sa sincérité…”, a poursuivi l’animateur. Une défense des banlieues que la députée européenne va soutenir : “C’est pour ça que sa parole est importante ! C’est pour ça qu’il devrait en parler !”. Mais Jamel Debbouze lui a réservé quelques critiques : “Il dit qu’en en parlant, des problèmes, vous mettez de l’huile sur le feu, vous stigmatisez, vous êtes en train de détruire Trappes, il m’a même dit au téléphone ‘on pourra faire tous les Arsène Lupin du monde, le mal est fait !”. Peu convaincue, Nadine Morano est toutefois restée fan de l’humoriste : “Non, mais je le regarde quand il fait le Festival de Marrakech, je trouve ça très bien !”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici