Immigration: Biden lève des accords controversés
Immigration: Biden lève des accords controversés

L’administration Biden, qui juge que l’immigration est une force pour les Etats-Unis, promet l’annulation de nombreux textes de l’ère Trump. Cela pourrait faciliter la naturalisation de millions de personnes déjà installées aux Etats-Unis.

Les accords controversés sur l’immigration signés par l’administration Trump avec le Salvador, le Honduras et le Guatemala ont été suspendus, samedi 6 février, par l’administration Biden.

“La suspension et la levée de ces accords avec les gouvernements du Salvador, du Honduras et du Guatemala, sont les premières pierres d’un nouveau partenariat dans la région posées par le président Biden”, a déclaré Antony Blinken, le secrétaire d’Etat américain, dans un communiqué.

Selon ces accords signés en 2019, les demandeurs d’asile se voyaient contraints de retourner dans ces pays dans l’attente de leur audition par un tribunal américain.

Ces mesures n’avaient cependant jamais été mises en place avec le Salvador et le Honduras, a précisé le département d’État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici