Juventus Turin : Adrien Rabiot serait en grève à cause de la baisse des salaires
Juventus Turin : Adrien Rabiot serait en grève à cause de la baisse des salaires

Evolution du Covid-19 En France

confirmés
186,835
décès
28,714
guéri
67,803
Active
90,318
Last updated: 30 mai 2020 - 10 h 53 min (+02:00)

Les entraînements collectifs ont repris de l’autre côté des Alpes mais Adrien Rabiot n’est toujours pas de retour en Italie. Le milieu français de la Juventus ne semble pas d’humeur à rentrer à Turin. D’après les informations du quotidien La Stampa, l’ancien parisien se serait lancé dans “une grève personnelle” pour contester la baisse des salaires décidée par la Vieille Dame pour faire face à la crise du Covid-19.

L’ex-milieu du PSG n’aurait donc pas vraiment été satisfait de l’accord annoncé par la Juve le 28 mars dernier, où elle indiquait que les joueurs de l’équipe première et Maurizio Sarri, l’entraîneur, avaient décidé de renoncer à leur salaire pour mars, avril, mai et juin. “C’est un petit caprice (…) La Juve est irritée par ce manque de professionnalisme qui devra être clarifié à son retour”, indique la Stampa, qui précise que cette situation de rupture a été “conseillée” par Véronique Rabiot, la mère et conseillère du joueur, notamment dans l’optique de faciliter un départ l’été prochain. Selon L’Equipe, son retour à Turin est toutefois prévu pour mercredi.

Avec 24 matches disputés (sur 37) cette saison, le Duc ne serait pas satisfait de sa situation. Selon le quotidien, Carlo Ancelotti, son ancien entraîneur au PSG, aimerait le recruter du côté d’Everton. De son côté, la Juve aurait fixé son prix aux alentours des 20-25 millions d’euros. Entre Rabiot et la Vieille Dame, l’histoire est donc (peut-être) déjà terminée. Et pas vraiment de la meilleure des manières.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.