Laetitia Avia, accusée d'utiliser des ressources parlementaires (détail)
Laetitia Avia, accusée d'utiliser des ressources parlementaires (détail)

D’après Mediapart, la députée LREM a fait appel à des assistants parlementaires pour préparer la campagne du parti dans le 12e arrondissement de Paris. Une pratique interdite par le code électoral.

L’élue a en particulier délégué ses assistants parlementaires pour travailler avec Benjamin Griveaux, alors candidat à Paris, puis avec Christine Mounau, pressentie pour être la tête de liste LREM aux municipales du 12e arrondissement, croit savoir le média.

Plusieurs réunions concernant les municipales ont également eu lieu dans sa permanence parlementaire, au mépris du code électoral, d’après Mediapart.

«À partir de janvier, j’ai du mal à distinguer campagne et travail parlementaire. Je passais beaucoup de temps à organiser les déplacements ou à faire des notes. J’ai alerté plusieurs collaborateurs et des militants, mais Avia ne m’écoutait pas. Mes collègues et moi avions vraiment peur […]», explique Sophie, l’une des assistantes parlementaires de la députée, à Mediapart.

«Elle s’en fichait»

Dans les couloirs de l’Assemblée, les collaborateurs d’autres députés semblaient être au courant de ces pratiques.
Des photos des assistants parlementaires pris en faute ont même circulé, avec la mention «à envoyer à Hidalgo» (rivale de Benjamin Griveaux aux municipales), selon Mediapart.

Certains de ses assistants ont eux-mêmes tenté de mettre en garde Lætitia Avia contre ces dérives, mais sans succès.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.