Le coronavirus pourrait se transmettre en parlant selon un responsable américain
Le coronavirus pourrait se transmettre en parlant selon un responsable américain

Plusieurs études sont en train de rebattre les cartes sur la transmission du coronavirus, en affirmant qu’il pourrait se transmettre quand les gens parlent et respirent.

La volte-face la plus spectaculaire est venue des Etats-Unis. Le président Donald Trump a annoncé que les autorités sanitaires conseillaient désormais aux Américains de se couvrir le visage lorsqu’ils sortent de chez eux.

Le docteur Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des maladies infectieuses et conseiller de Donald Trump sur l’épidémie, a évoqué sur Fox News vendredi des informations indiquant que “le virus peut en réalité se transmettre quand les gens ne font que parler, plutôt que seulement lorsqu’ils éternuent ou toussent”.

Les Académies américaines des sciences ont détaillé dans une lettre envoyée à la Maison Blanche mercredi plusieurs résultats scientifiques préliminaires faisant pencher la balance en faveur d’une transmission du virus via l’air expiré par les gens (les “aérosols” dans le jargon scientifique), et non plus seulement par les gouttelettes projetées lors d’un éternuement directement sur le visage d’autres personnes ou sur des surfaces (où il a été démontré que le virus pouvait survivre des heures voire des jours, selon le type de surface).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici