Le domicile de Marine Le Pen dégradé à son tour par des tags pro-Zemmour
Le domicile de Marine Le Pen dégradé à son tour par des tags pro-Zemmour

Après Sandrine Rousseau, c’est le domicile à la Celle Saint-Cloud (Yvelines) de la candidate du RN à la présidentielle, Marine Le Pen, qui a été dégradé par des tags pro-Zemmour. La députée du Pas-de-Calais a décidé de porter plainte contre X ce jeudi 23 décembre, selon les informations de Marianne et BFM.

Des dessins – des messages pro-Zemmour et des insultes – ont été retrouvés sur les vitres givrées de plusieurs véhicules en stationnement devant le domicile de la candidate du RN dans les Yvelines. La voiture de l’une de ses amies est concernée et a eu un rétroviseur abîmé, mais il n’y a pas de certitude que cette dégradation soit liée aux dessins.

Ce n’est pas la première fois que des personnalités politiques sont ciblées par ce genre de méfaits cette semaine. Adrien Quatennens de la France insoumise et la candidate à la primaire écologiste, Sandrine Rousseau, ont aussi été concernés. Cette dernière a raconté que des militants pro-candidat d’extrême droite ont “tambouriné” à sa porte et “collé des tracts”, précise Le Figaro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici