Le ras-le-bol des commerçants et des restaurateurs (détail)
Le ras-le-bol des commerçants et des restaurateurs (détail)

Avec le reconfinement, la situation devient critique pour la plupart des gérants de bars ou de restaurants. Le moral est au plus bas et la colère n’a jamais été aussi forte

La colère monte chez les petits commerçants et les restaurateurs. Obligés de fermer à cause du reconfinement contre l’épidémie de Covid-19, certains n’en voient plus le bout. D’autant qu’il n’est pas certains que la date du 1er décembre soit finalement celle choisie pour autoriser les réouvertures.

Selon une information du journal Le Point, lundi, les établissements de restauration resteront ainsi rideau baissé jusqu’au 15 janvier, voire jusqu’au 1er février 2021. À tel point qu’un peu partout, l’idée d’une rébellion fait son chemin. “Si tout le monde rouvre, ils ne pourront pas être derrière chaque commerçants”, lâche Magali, patronne d’un salon d’esthétique, au micro d’Europe 1. Elle manifestait lundi à Lyon aux côtés d’autres commerçants : “On sera solidaires, s’il y a fermeture administrative on s’organisera, mais il faut que tout le monde rouvre.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici