Le Royaume-Uni face à une récession «record» (détail)
Le Royaume-Uni face à une récession «record» (détail)

Le Royaume-Uni, frappé par la crise du coronavirus, a subi au deuxième trimestre une chute « record » de 20,4% de son économie et, sur les six premiers mois de l’année, sa pire récession jamais enregistrée.

Les économistes considèrent qu’un pays entre en récession technique lorsqu’il accumule deux trimestres consécutifs de contraction de son économie.

D’après l’Office national des statistiques qui publie ces chiffres mercredi 12 août, l’essentiel de la contraction, qui a commencé à se faire sentir en mars, est survenu en avril, mois entier de confinement et d’arrêt quasi total de l’activité qui a vu la production s’effondrer de 20 %.

Plus forte contraction du PIB depuis 1955

Avec un tout début de reprise de chantiers de construction de et l’activité manufacturière, le produit intérieur brut (PIB) a rebondi en mai de 2,4 % (chiffre révisé), suivi d’une accélération en juin (+8,7 %) grâce notamment à la réouverture de tous les commerces, précise l’ONS.

C’est la plus forte contraction de l’économie britannique depuis que l’ONS a commencé ces statistiques trimestrielles en 1955, précise-t-il.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.