Milan, Venise et d'autres villes en quarantaine
Milan, Venise et d'autres villes en quarantaine

Evolution du Covid-19 En France

82,165
confirmés
6,507
décès
14,008
guéri

Multipliant les efforts pour contenir la propagation rapide du coronavirus, les autorités italiennes vont mettre en quarantaine les régions de Milan et de Venise, soit un quart de la population transalpine.

Les déplacements pour entrer et sortir de ces zones seront strictement limités durant la quarantaine, qui restera en vigueur jusqu’au 3 avril, selon le projet de décret du gouvernement cité par les médias, au nombre desquels l’agence Ansa ainsi que les quotidiens Il Corriere della Sera et La Repubblica.

Milan compte un peu moins de 1,4 million d’habitants, et la Lombardie totalise 10 millions. Le décret gouvernemental prévoit aussi une quarantaine pour une partie de la Vénétie, la région de Venise, et de l’Emilie-Romagne, notamment les villes de Parme et Rimini, soit environ 540’000 personnes dans les zones urbaines.

Tous les musées, gymnases, centres culturels, stations de ski et piscines seront fermés dans les zones visées, selon le décret, qui devrait entrer en vigueur à partir de dimanche.

Les congés seront annulés pour tous les employés travaillant dans le secteur de la santé; les mariages, les funérailles et les événements sportifs seront suspendus et le travail à domicile devrait être adopté autant que possible.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.