Morgane Enselme de Secret Story charge Endemol
Morgane Enselme de Secret Story charge Endemol

Neuf ans après sa participation au jeu de téléréalité de TF1, la candidate de la saison 5 revient en détail sur son expérience et dénonce la maltraitance dont elle a été victime dans son livre Treize semaines paru aux éditions Hugo Doc.

Treize semaines. C’est le temps que Morgane Enselme a passé dans la maison de Secret Story en 2011. C’est aussi le titre du livre qu’elle a récemment publié et dans lequel elle accuse Endmeol, la société qui produisait l’émission, d’atteinte à la dignité humaine. Cette ex-candidate, dont le secret était “Mon père s’appelle Brigitte”, voulait d’abord, assure-t-elle, montrer qu’on peut avoir eu une enfance heureuse même avec un papa transsexuel. Mais elle raconte dans son livre avoir découvert les affres de la téléréalité.

Nourriture et cigarettes rationnées, électricité coupée

Selon la jeune femme, Endemol, a tout fait pour que ses jeunes recrues soient sans cesse à fleur de peau et que la moindre étincelle se transforme en clash. Par exemple, la production ne met pas assez de nourriture pour tout le monde dans le frigo. Il faut donc se battre pour manger. Idem pour les cigarettes, qui sont rationnées.

Les draps, eux, n’ont été changés qu’une fois en trois mois et pas pour tout le monde. Par ailleurs, la production décide quand vous pouvez vous lisser les cheveux ou vous épiler, puisqu’elle coupe régulièrement l’électricité pour le plaisir. Impossible enfin de savoir s’il est plutôt 15h ou 19h, car l’horloge du four est constamment déréglée. Et des exemples comme ceux-ci, il y en a des dizaines.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.