Mort de Claude Brasseur : une pluie d'hommages
Mort de Claude Brasseur : une pluie d'hommages

La nouvelle est tombée ce 22 décembre, triste pour le cinéma français, dévastatrice pour ses proches. L’agent de Claude Brasseur a révélé à l’AFP que ce dernier était décédé à l’âge de 84 ans.

« Un grand. Un artiste. Un homme », a déclaré Nikos Aliagas en publiant son portrait du regretté comédien. « Bonnes retrouvailles à tous les 4 !! Amusez-vous bien les copains !!! Merci pour ces merveilleux films qui ont bercé mon enfance !!! », a assuré Caroline Anglade en légende d’un cliché de Nous irons tous au paradis.

« Claude Brasseur qui nous quitte, c’est un grand nom du 7ème art qui s’éteint. Après 60 ans d’une remarquable carrière où il aura endossé tous les rôles au cinéma ou au théâtre, cet immense acteur a laissé une empreinte inoubliable pour de nombreuses générations », a assuré Christian Estrosi à propos du père d’Alexandre Brasseur. « Cette année… y a plus vraiment de mots… Claude… Claude c’était la vie, l’énergie, la fête, le bonheur… Un bout de l’histoire de notre métier… Le fils de Pierre et d’Odette, et père d’Alexandre… Notre pote. Une lignée d’acteurs extraordinaires… Je pense à lui. A sa peine », a écrit l’acteur Nicolas Briançon avec émotion. « Je t’embrasse une dernière fois mon Claude », « Au revoir mon beau et talentueux Claude », « Au revoir cher Claude… Immense acteur… je pense à son fils et à son épouse… », ont respectivement déclaré Franck Dubosc, Jean Dujardin et Michèle Bernier.

Gilles Jacob regrette “un éléphant qui ne se trompait pas”

L’ancien président du Festival de Cannes fait référence à “Un éléphant ça trompe énormément”, réalisé par Yves Robert, sorti en 1976, dans lequel Claude Brasseur jouait aux côtés de Jean Rochefort, Guy Bedos et Victor Lanoux. Il avait remporté le César du meilleur acteur dans un second rôle l’année suivante pour son rôle.

Sur Twitter, le romancier et scénariste Philippe Labro fait part de sa tristesse : “Claude Brasseur est parti.Formidable comédien,voix unique, capable d’aller de la comédie au drame , aussi à l’aise sur scène qu’au cinéma .J’ai eu le bonheur de le voir interpréter un flic dans “La Crime.”À chaque prise, il me surprenait.”, écrit-il.

– L’hommage de François Hollande

Sur Twitter, l’ancien président rend hommage à Claude Brasseur, qui “a accompagné des générations, au théâtre comme au cinéma. Il a habité tous les personnages avec le même charme et tous les rôles avec la même tendresse. Il était fier d’être le visage d’un cinéma populaire et exigeant. J’adresse mes pensées à ses proches”, écrit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici