Nouveau dispositif de chômage partiel en vigueur
Nouveau dispositif de chômage partiel en vigueur "un à deux ans" (détail)

Le nouveau dispositif de chômage partiel doit être défini à partir de cette semaine avec les organisations syndicales et patronales. Sa durée, sera ” de un à deux ans”, selon Muriel Pénicaud.

Le ministère du Travail a annoncé le 25 mai dernier que le gouvernement réduirait sa prise en charge de l’activité partielle. Dès le 1er juin, les entreprises devront ainsi payer 15% de cette indemnisation. En ce sens, l’État et l’Unédic prennent désormais en charge 85 % de l’indemnité versée au salarié. Certains secteurs, tels que le tourisme, la culture ou la restauration, continueront cependant à bénéficier d’une prise en charge à 100%.

Un dispositif qui va durer dans le temps

Invitée sur le plateau de France Info, Muriel Pénicaud a indiqué que le dispositif de chômage partiel allait progressivement être remplacé par un “dispositif d’activité partielle de longue durée”, qui devra être négocié avec l’entreprise. Ce dispositif d’activité partielle a vocation à durer “un ou deux ans”, a expliqué la ministre. Celle-ci poursuit en expliquant que la France affiche un taux de reprise d’activité de l’ordre de “80%”, mais des secteurs vont mettre du temps à relancer leur économie.

Des entreprises sanctionnées ?

Toujours sur le plateau de France Info, Muriel Pénicaud a annoncé des sanctions pour les entreprises qui ne respecteraient pas le dispositif. Selon la ministre, plus de 50 000 contrôles vont être réalisés “d’ici la fin de l’été”, l’objectif étant de détecter les fraudes au chômage partiel dans les entreprises.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.